20160818_163405

Petit récapitulatif

Après mon article sur l’huile d’inca inchi, l’huilerie Vigean m’a proposé de tester une huile de mon choix. J’ai choisi l’huile d’onagre pour ses propriétés en cuisine et en cosmétique. En effet, elle est très utilisée en complément de l’huile de bourrache dans les compléments alimentaires. Je me suis dit que la tester pure me permettrait d’avoir un avis plus concret.

Présentation

L’onagre ou la primevère du soir est une plante originaire d’Amérique du Nord. Elle a été importée en Europe parce qu’elle est très riche en huile. En effet, elle est souvent recommandée pour le système menstruel féminin pour lui permettre une meilleure régulation. Elle contient un grand nombre d’Oméga-6 et d’Oméga-9 ainsi que de la vitamine E. Elle est aussi utilisée en cosmétique pour la peau, les cheveux et les ongles ainsi qu’en cuisine. En cosmétique,  elle permet de restructurer et de prévenir du vieillissement cutané les peaux  matures, ridées, flétries et flétries grâce à son pouvoir restructurant. Elle est aussi excellente pour apaiser et hydrater les peaux sensibles et atopiques pour lutter contre l’eczéma ou les aléas climatiques. Elle revitalise les cheveux secs et dévitalisés ainsi que les ongles mous. En cuisine, elle apporte une note douce aux salades et aux plats froids. Elle est aussi très sensible à la chaleur et à la lumière comme les huiles de chanvre, de cameline et d’inca inchi.

Mes utilisations

J’ai utilisé cette huile pour ma peau et en cuisine. Pour ma peau, elle a permis de lutter contre les petites rougeurs de ma peau mixte lors du temps pluvieux du mois de juin. Mes rougeurs ont été apaisées et ma peau en est ressortie plus hydratée. Toutefois, je ne l’ai pas utilisé pour son effet anti-âge car ma peau n’a pas encore besoin d’une nutrition intense. J’ai préféré l’utiliser davantage en cuisine pour des petits plats froids à cause de sa sensibilité à la chaleur et la lumière. Je l’ai utilisé dans mes petites salades de légumes et notamment ma petite assiette végétarienne composée d’haricots, de pommes de terre et de sauce tomate. Son odeur douce est vraiment très agréable et je ne regrette pas mon choix.

wp-image-1130037559jpg.jpeg

Mon avis

J’ai apprécié cette huile car j’ai pu l’utiliser à la fois en cosmétique et en cuisine. La polyvalence d’une huile est très appréciable et c’est un critère d’achat très important pour moi. Je l’ai préféré en cuisine car elle apporte une note douce par rapports à d’autres huiles. Elle coûte 13,10€ pour 100 ml sur le site internet de l’huilerie ainsi que son magasin. Elle n’est pas disponible dans mon magasin bio mais je pense la racheter sur le site internet.

 

10 réflexions sur “L’huile d’onagre: ma petite découverte culinaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s